Comment mieux faire connaître mes recherches ?

Share

(…) J’ai conscience de venir bous­cu­ler la sphère ana­lo­gique dont nous pro­cé­dons tous, cette gigan­tesque cathé­drale de papier bâtie depuis des siècles. Le papier était et reste le sup­port de la pen­sée. Désor­mais, la fibre optiques et les mémoires numé­riques deviennent égale­ment le sup­port, le véhi­cule et le déto­na­teur de la pen­sée. Il n’est plus temps de débattre sur la ques­tion du numé­rique : le papier est-​il pré­fé­rable au numé­rique, le numé­rique est-​il dan­ge­reux ou ver­tueux? Le numé­rique est parmi nous, il ne reste plus qu’à le domes­ti­quer, ou plu­tôt à le domes­ti­quer à nou­veau (puisque les scien­ti­fiques ont for­te­ment contri­bué à l’invention du web), au ser­vice des valeurs de la science : libre débat des idées et libre dif­fu­sion des savoirs.

Lire le texte sur Blogo-Numericus…

 


Share

You may also like...