Le numérique au secours du papier. L’avenir de l’information scientifique des historiens à l’heure des réseaux (1999)

Share

Pour répondre aux nouvelles conditions économiques et scientifiques de l’édition, la communauté des historiens ne peut plus ignorer la publication électronique. Internet n’est pas seulement capable de soulager l’édition classique des secteurs les moins rentables de la recherche historique : le « réseau des réseaux » peut fonder une République mondiale des Lettres qui n’est, pour l’instant, qu’une utopie. Disposant d’atouts inédits, épaulée par le courrier électronique comme nouvel outil de débat scientifique international, l’édition électronique ne doit plus être considérée comme un gadget pour médias en mal de sensationnel. Elle tend au contraire à s’affirmer comme un outil majeur dont la maîtrise dictera une nouvelle géographie scientifique au sein de laquelle l’histoire francophone n’occupe pas une position centrale au début de l’année 1999. Après avoir tenté de démontrer les atouts scientifiques d’Internet et de répondre à ses nombreux détracteurs, cet article dresse le bilan de la présence des historiens sur le Web et propose une rapide initiation aux trois principales utilisations du réseau (navigation, listes, publication).

Lire dans les Cahiers d’histoire


Share

You may also like...